Fake news : Non, l’ex-ministre de l’Economie du Gabon, Jean Marie Ogandaga, n’est pas « assigné à résidence » avec un « bracelet-cheville électronique »

L’ex-ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga, n’a ni été placé en résidence surveillée, ni fait l’objet d’un bracelet-cheville électronique © DR


Depuis quelques heures, plusieurs sites proches de l’opposition, à l’instar de Gabon Review ou de Gabon Media Time, diffusent cette (fausse) information. 

C’est une fake news grossière que plusieurs médias proches de l’opposition s’emploient depuis quelques heures à relayer.

Diffusée sur Gabon Review tôt ce matin, la fausse information a dans la foulée été reprise par Gabon Media Time, deux sites connus pour leur proximité avec l’opposition.

Selon eux, l’ex-ministre de l’Economie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga, qui a présenté sa démission mardi dernier « a été assigné à résidence, en fin de semaine dernière, sans décision de justice… avec un (…) bracelet-cheville électronique » (source : Gabon Review).

Une allégation totalement mensongère.

D’une part, M. Ogandaga n’est pas assigné à résidence. Pour preuve, ce matin, à 9 heures, il se rendra au ministère des Finances pour la cérémonie de passation de charges avec son remplaçant, Nicole Jeanine Roboty (voir l’information sur la page Facebook officielle du ministère des Finances en cliquant ici).

D’autre part, M. Ogandaga n’a pu se voir remettre un bracelet-cheville électronique pour la bonne et simple raison que le Gabon n’en dispose pas.

Enfin, une mesure d’assignation à résidence ne peut qu’être ordonnée par un juge ce qui n’a nullement été le cas.

Contacté, le ministère des Finances a catégoriquement démenti ces allégations qu’il qualifie d’ « élucubrations ». « Le problème au Gabon, c’est que certains journalistes se basent moins sur la réalité que sur la fiction pour écrire leurs papiers », cingle avec une ironie mordante notre interlocuteur au sein de ce ministère avant d’insister. « Le seul talent de ceux qui en sont à l’origine au final, c’est d’avoir beaucoup d’imagination », tacle-t-il.

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés