Emplois:Les belles promesses de Nkok

Libreville, Mercredi 11 Novembre 2020 (Infos Gabon)-L’inauguration par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba de deux usines hier au sein de la Zone économique à régime privilégié est porteuse d’espoirs auprès des Gabonais.

La double cérémonie d’inauguration
de la société Santé pharmaceutique SA (LSP), spécialisée dans la fabrication de médicaments (comprimés non enrobés et
enrobés, gélules, pommades et liquides oraux) et de Xin Ya Wood qui fait dans
la transformation du bois a de quoi faire rêver les Gabonais. Alors que la
première structure devra générer 150 emplois, la seconde quant à elle créera 242
emplois. Accompagné pour la circonstance du Premier ministre, Rose Christiane
Ossouka Raponda, et du ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement
chargé du Plan climat et du Plan d’affectation des terres, Pr Lee White, le
président Ali Bongo Ondimba a déclaré que les deux structures doivent permettre
au pays non seulement à diversifier son économie, mais surtout à juguler les
effets néfastes du Covid-19. Elles «illustrent
l’attractivité de plus en plus forte du Gabon aux yeux des investisseurs, mais
aussi notre détermination à accélérer la diversification de notre économie et
d’en accroître la part de l’industrie afin – et c’est mon objectif final – de
créer toujours plus d’emplois qualifiés pour les Gabonais. En cette période de
relance économique, où nous devons corriger les effets de la crise liée à la
pandémie mondiale de Covid-19, j’ai demandé au gouvernement d’intensifier ses
efforts en ce sens et d’obtenir des résultats», a-t-il souligné.

Forêt-bois : un secteur porteur

Conscient du potentiel économique de la filière forêt-bois, le président
de la République avait annoncé, le 16 aout 2020 derniers au cours de son
adresse à la nation, la création de 30.000 emplois d’ici 2023 dans ledit
secteur. L’implantation de ces nouvelles usines cadre donc pleinement avec la
vision du chef de l’Etat de créer d’avantage d’emplois. Elle devrait ainsi
contribuer à l’accélération de la transformation du bois, d’une part, et
assurer une autonomie dans la fabrication de médicaments essentiels pour notre
système de santé, d’autre part. L’objectif de la double inauguration de ce
mardi est de montrer l’accélération de la transformation du bois au Gabon; positionner
le Gabon comme référence mondiale dans l’industrie du bois; valoriser l’ouverture
vers de nouveaux marchés; faire savoir que l’ouverture de ces usines cadre avec
la volonté du chef de l’État de créer de nouveaux emplois; assurer une
autonomie dans la fabrication de médicaments essentiels pour notre système de
santé.

Pour le chef
de l’Etat, l’emploi est au cœur des préoccupations afin de réduire le chômage
et la précarité. Aujourd’hui, le Gabon est le 1er producteur
africain et le 3ème producteur de contreplaqué mondial. La Zone économique spéciale du
Gabon a reçu un prix pour ses partenariats public-privé (PPP), l’une des
rares politiques PPP réussies en Afrique. Elle remporte donc le prix « Global Free Zone of the Year » dans la
catégorie « Produits du bois » pour l’année 2020. Ce prix traduit la concrétisation de la vision d’Ali Bongo
Ondimba de faire de Nkok une zone prioritairement destinée à la 3e
transformation et le leadership du Gabon en Afrique subsaharienne en matière de
valorisation et d‘industrialisation d’un secteur à fort potentiel. La politique
d’industrialisation de la filière bois vise actuellement à aller vers la
transformation plus poussée du bois (3ème transformation). Cette
évolution permettra d’avoir des entreprises plus élaborées, plus compétitives
et diversifiées.

La ressource
forestière mieux protégée

Depuis son arrivée au pouvoir 2009, le président de la République a mis en place une politique de développement forestier portant sur la mesure d’interdiction d’exportation des grumes  en 2010 favorisant ainsi l’amélioration des performances industrielles de cette filière; la volonté d’exploiter nos forêts durablement tout en préservant nos ressources forestières pour les générations futures; la création de la Zone économique spéciale de Nkok hors de Libreville favorisant ainsi l’investissement dans la transformation du bois; l’adoption du Plan climat et du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE); la promulgation de la loi sur le développement durable; l’institutionnalisation légale de la certification FSC à l’horizon 2022 et l’élaboration d’un plan d’actions de lutte contre l’exploitation illégale de la forêt.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

Source link

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés