Nécrologie : Décès du sénateur gabonais Gabriel Ogoula Monyama lors d’une escale à Abidjan

Le sénateur Gabriel Ogoula Monyama est décédé dimanche 27 septembre 2020 lors d’une escale à Abidjan. Il avait 65 ans © DR


Âgé de 65 ans, l’élu du département de Benjé dans l’Ogooué-Maritime s’est éteint ce dimanche 27 septembre dans la capitale ivoirienne où l’avion à bord duquel il se trouvait effectuait une escale pour regagner Libreville. 

Président de la Commission du Plan, du développement et de la décentralisation de la haute chambre, Gabriel Ogoula Monyama s’était rendu au Maroc pour y subir des examens et se voir dispenser des soins médicaux. C’est sur le chemin du retour à Libreville qu’il a succombé.

Né le 7 mars 1955 à Port-Gentil, Gabriel Ogoula Monyama a débuté sa carrière comme instituteur avant de rejoindre l’administration centrale au terme de sa formation à l’Ecole de Préparation aux Carrières administratives (EPCA).

Féru de politique, il décide ensuite de briguer le suffrage de ses concitoyens et décroche la présidence du conseil départemental de Bendjé, poste qu’il occupera dix années durant, de 1996 à 2007.

En 2008 il revient dans l’administration publique en qualité de chargé de la statistique secteur scolaire dans l’Ogooué-Maritime, jusqu’à son élection en 2015 comme sénateur du département de Bendjé.

Élu sous la bannière d’indépendant, le vénérable sénateur a rejoint le groupe parlementaire Front Uni, représentant l’opposition radicale au sein de l’hémicycle durant cette 4ème législature. Outre ses fonctions de Président de la Commission du Plan, il était également membre de la Commission des finances, et de la commission de lois et des affaires administratives. Il était membre du groupe parlementaire le Front Uni.

« La nouvelle (…) a plongé la chambre haute du Parlement dans le désarroi et l’affliction, tant l’homme aura marqué de son empreinte à travers ses qualités humaines, mais aussi son rendement au sein de la commission dont il était le président », a réagi la présidente du Sénat, Lucie Milebou-Aubusson, dans un communiqué diffusé en début de semaine.

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés