Le maire de Libreville transféré à l’Hôpital militaire

Alors qu’il attendait d’être présenté ce lundi au procureur de la République, Léandre Nzué a été victime d’un malaise.

Victime cette mi-journée d’une attaque cardiaque au parquet de Libreville où il attendait d’être entendu par le procureur, le maire de Libreville a été transféré à l’Hôpital d’instruction des armées du PK 9 communément appelé Hôpital militaire. Aux arrêts depuis vendredi dernier, Léandre Nzué était détenu dans les locaux de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) appelée B2. Elu maire de la capitale gabonaise en 2019, il est poursuivi dans le cadre d’une enquête pour détournement des fonds publics et blanchiment des capitaux.

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés