La SEEG annonce un plan d’urgence

D’un montant de 9,5 milliards de F, ledit plan vise à augmenter les capacités de production de l’entreprise de distribution de ces deux ressources vitales.

La
Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) devra voir sa capacité de production
augmenter dans les prochains jours. Au cours du point de presse qu’il a donné vendredi
dernier, Patrick Kouma, directeur général de cette entreprise, a présenté les
principaux axes du plan d’urgence auquel il entend engager cette structure dans
les prochains mois. D’un montant de 9,5 milliards de F, ce plan d’urgence qui
porte sur le second semestre de l’année en cours cible au moins 17 projets dans
les domaines de l’eau potable et de l’électricité.

Aux dires de l’orateur, cette initiative ambitionne non seulement de mettre en service toutes ses unités d’exploitation d’eau potable d’ici décembre, mais de réaliser des projets  dans le secteur de l’énergie avec la construction de plusieurs nouveaux postes de transformation électrique. L’objectif étant l’amélioration de la desserte en eau potable au profit de plus de 50 000 foyers à travers le Gabon. La capacité d’eau potable devra augmenter à 44 000 m3 par jour. Quant à la composante électricité, pas moins de 4000 foyers pour 16 000 habitants bénéficieront des retombées des travaux annoncés.

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés