Ali Bongo Ondimba met la pression à Rose Ossouka Raponda deux jours avant son discours très attendu de politique générale

Ce mercredi 2 septembre, le chef de l’Etat gabonais a reçu le premier ministre. Deux jours avant une échéance cruciale. 

Aurait-il voulu lui mettre la pression qu’il ne s’y serait pas pris autrement.

Ce mercredi, Ali Bongo Ondimba a reçu au Palais du Bord de mer Rose Christiane Ossouka Raponda.

Au centre des discussions, le discours de politique générale, véritable feuille de route du gouvernement, que doit prononcer ce vendredi 4 septembre le premier ministre devant le Parlement.

Sur ses réseaux sociaux, le chef de l’Etat gabonais en a de fait fixé le cap. « J’ai reçu ce jour le Premier ministre Rose Ossouka Raponda. Au Gabon, l’action gouvernementale doit être orientée vers la protection des populations sur le plan sanitaire, économique et social. Les résultats doivent être rapides et tangibles », a écrit le numéro un gabonais.

« Je serai exigeant et intransigeant », a-t-il conclu d’une formule martiale. Manière de mettre la pression sur les épaules du chef du gouvernement, la première femme a occupé un tel poste, et de rappeler qu’au Gabon, c’est lui le patron. 

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés