Réforme de la CEEAC : Les membres de la nouvelle Commission prêtent serment devant Ali Bongo Ondimba

Les sept membres de la Commission, nouvel organe créé dans le cadre de la grande réforme institutionnelle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale adopté en décembre dernier, ont prêté serment ce lundi 31 août à Libreville devant Ali Bongo Ondimba, président en exercice de l’organisation régionale.

Adoptée aux forceps en décembre 2019 lors d’un Sommet extraordinaire à Libreville, la réforme de la CEEAC, visant à davantage d’intégration entre ses Etats membres, entre en vigueur.

Symbole de cette réforme, dont le chef de l’Etat gabonais, président en exercice de l’organisation sous-régionale, a été le grand architecte, la Commission, le nouvel organe exécutif qui remplace l’ex-Secrétariat général et dont les membres ont été nommés fin juillet, a prêté serment aujourd’hui à Libreville devant Ali Bongo Ondimba.

Un moment historique pour l’Afrique centrale

Ce lundi à Libreville, j’ai reçu le serment des membres de la nouvelle Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), a indiqué le numéro un gabonais sur sa page Facebook. « Ce nouvel organe, issu de la réforme adoptée en décembre 2019 qui entre aujourd’hui en vigueur, symbolise la volonté forte d’intégration des pays de la sous-région afin de mener en commun des politiques coordonnées et efficaces au bénéfice de nos populations », a-t-il poursuivi, avant ce conclure: « pour l’Afrique centrale, il s’agit d’un moment historique ».

Et pour cause, véritable serpent de mer, cette réforme n’a pu aboutir que grâce à la ténacité et aux capacités manœuvrières du président gabonais. Il lui aura fallu cinq ans pour la concevoir et l’imposer.

Elle permettra aux pays d’Afrique centrale de combler une partie de leur retard en termes d’intégration par rapport aux autres organisations régionales sur le continent comme l’EAC, la SADEC ou encore la CEDEAO.

Un événement largement salué sur les réseaux sociaux

L’événement a été largement salué sur le réseaux sociaux aujourd’hui. « C’est un moment historique ! Les membres de la nouvelle Commission de la CEEAC ont prêté serment ce jour devant le président Ali Bongo Ondimba. C’est à Lui que nous devons l’adoption de la grande réforme de cette organisation. Plus d’intégration, c’est plus d’efficacité pour nos populations », a tweeté le coordinateur général des affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin. 

Toujours sur Twitter, le porte-parole de la Présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, a fait observer que c’est « grâce à la volonté et la ténacité du président Ali Bongo Ondimba (que) la grande réforme de la CEEAC entre (finalement) en vigueur », rappelant à son tour également qu’il s’agissait là d‘ »un moment historique pour l’Afrique centrale ». 

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés