Le premier ministre Ossouka Raponda effectuera sa déclaration de politique générale vendredi 4 septembre

C’est ce vendredi que Rose Christiane Ossouka Raponda, nommée premier ministre le 17 juillet dernier, effectuera sa déclaration de politique générale. Conformément à la Constitution et à l’interprétation faite de son article 28 par la Cour constitutionnelle, le nouveau premier ministre avait 45 jours à compter de sa nomination, un délai courant à compter de la date de sa prestation de serment, pour sacrifier à l’exercice.

La cérémonie de prestation de serment ayant eu lieu le 23 juillet dernier, le premier ministre avait donc jusqu’au 6 septembre pour valablement prononcer son discours de politique générale.

C’est finalement la date du vendredi 4 septembre qui a été retenue. Une date idéale qui coïncide avec la rentrée parlementaire qui a eu lieu aujourd’hui, mardi 1er septembre.

La déclaration de politique générale du premier ministre est un moment toujours très attendu. C’est en effet l’occasion pour le chef du gouvernement de mettre en exergue ses priorités. Outre la santé, Ossouka Raponda devrait mettre l’accent sur la relance de l’économie suite à la pandémie de Covid-19 qui a entraîné une crise mondiale sans précédent.

« Il ne s’agira pas seulement d’afficher une croissance du PIB. L’indicateur phare pour nous, c’est le nombre de création d’emplois, qui est la préoccupation numéro un du président Ali Bongo Ondimba », avertit toutefois un des proches du chef de l’Etat gabonais, redevenu récemment ministre.

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés