Visite ministérielle de l’usine La Santé Pharmaceutique SA à Nkok

Les trois ministres, Jean-Marie Ogandaga, Carmen Ndaot et Nicole Roboty épse. Mbou, en visite ce mercredi 26 août 2020 à l’usine de la société La Santé Pharmaceutique SA située dans la ZERP de Nkok © DR


Le ministre de l’Economie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga, sa collègue chargée de la Promotion des investissements, Carmen Ndaot, ainsi que le ministre délégué à l’Economie et à la Relance, Nicole Roboty épse. Mbou, se sont rendus mercredi 26 août à l’usine de la société La Santé Pharmaceutique SA située dans la ZERP de Nkok. L’occasion de mêler santé et relance économique, deux priorités du gouvernement en cette rentrée. 

C’est une visite éminemment symbolique, qui résume à elle seule la double priorité du gouvernement en cette rentrée : la santé et la relance économique.

Hier, mercredi une délégation ministérielle composée de trois membres du gouvernement (Jean-Marie Ogandaga, Carmen Ndaot et Nicole Roboty épse. Mbou) s’est rendue à l’usine de La Santé Pharmaceutique SA située dans la ZERP de Nkok.

Cette société s’apprête en effet à lancer dans les tout prochains jours sa première production composée d’une variété de 150 médicaments dont des antipaludiques, des anti-inflammatoires, des antidiabétiques et des analgésiques.

« L’unité de production de la société La Santé Pharmaceutique est l’illustration concrète de la relance dans laquelle le Gabon est engagée suite au choc économique lié aux effets de la crise sanitaire de la Covid-19. Notre relance passe par des investissements dans les secteurs à valeur ajoutée et créateurs d’emplois », a déclaré le ministre de la Relance.

Diversifier l’économie et réduire la facture des importations

Cette usine pharmaceutique illustre également deux autres pans de la stratégie économique gabonaise : la diversification de l’économie afin de limiter le primat des secteurs extractifs, ainsi que la volonté de produire localement ce qui est consommer localement afin de limiter la facture des importations.

Située dans la ZERP de Nkok, La Santé Pharmaceutique SA compte dans ses rangs 45 Gabonais, ce qui représente 70 % de son effectif. Son usine, qui a nécessité un investissement de près de 20 milliards de F CFA, a une capacité de production de 1 000 000 comprimés/24 heures, 200 000 gélules/8 heures, 50 000 sirops/8 heures et 20 000 pommades/8 heures. Ces médicaments seront destinés aux marchés local et sous régional.
Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés