Akinwumi Adesina réélu à l’unanimité pour un second mandat à la tête de la BAD

Le président sortant de la Banque africaine de développement (BAD), seul candidat à sa réélection, a été reconduit à son poste ce jeudi 27 août lors des assemblées annuelles – virtuelles pour cause de pandémie de Covid-19 – de l’institution.

Akinwumi Adesina a été réélu à l’unanimité, récoltant 100 % des voix africaines et 100 % du total des voix des actionnaires de la BAD.

Le nigérian avait, il est vrai, reçu le soutien de l’Union africaine et de plusieurs de ses poids lourds comme le rwandais Paul Kagame, l’ivoirien Alassane Ouattara ou encore le gabonais Ali Bongo Ondimba.

En poste depuis mai 2015, Akiwumi Adesina rempile donc pour un mandat de cinq ans afin de continuer à mettre en œuvre les cinq priorités qu’il a assignées à l’institution, les « high 5 », à savoir : nourrir, électrifier, industrialiser, intégrer le continent et améliorer la qualité de vie de ses habitants.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés