Lambaréné : La dépouille du proviseur Nicaise Bourobou sortie des eaux de l’Ogooué

Le véhicule accidenté dans lequel se trouve la dépouille du proviseur du lycée Jean Baptiste Adiwa, a été sorti des eaux de l’Ogooué par les éléments de la gendarmerie, ce 21 août à Lambaréné. Soit 72 heures après le tragique accident survenu sur le pont d’Isaac.

72 heures après l’accident survenu sur le pont d’Isaac à Lambaréné, la gendarmerie a sorti le véhicule des eaux de l’Ogooué, avec à son bord la dépouille du proviseur Nicaise Bourobou. © D.R.

Soulagement pour la famille du proviseur du lycée Jean Baptiste Adiwa. Les éléments de la gendarmerie ont sorti des eaux de l’Ogooué, le 21 août à Lambaréné, la voiture dans laquelle se trouvait Nicaise Bourobou, après  l’accident survenu sur le pont d’Isaac. 72 heures plus tôt, le 19 août, la voiture du proviseur a percuté les garde-fous du pont, avant de terminer sa course dans les eaux de l’Ogooué.

Après la remontée de la voiture à la surface, les éléments de la brigade nautique gendarmerie ont fait un constat, devant une foule curieuse. Visiblement, Nicaise Bourobou était tout seul dans son véhicule, contrairement à ce qui été annoncé sur les réseaux sociaux au moment du drame. Le véhicule accidenté sera certainement emmené dans une maison de pompes funèbres, pour y extraire la dépouille à l’abri du regard des populations.

Sur place, les proches du disparu ont loué le travail de la gendarmerie qui 72 heures durant, s’est battue avec ses moyens pour ramener à la surface le véhicule accidenté. D’autres, n’ont pas manqué de remettre au goût du jour la nécessité d’une unité de pompiers dans la ville du Grand Blanc, qui aurait été plus efficace en pareille circonstance.

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés