Interdiction d’entrée dans l’espace Schengen : La Pologne s’ouvre au Gabon

Selon un décret gouvernemental publié par l’Agence de presse polonaise, la Pologne reprendra ses services aériens avec le Gabon et d’autres Etats, notamment Singapour, la Chine, la Serbie, la Russie et Sao Tomé, entre le 26 août et le 8 septembre 2020.

Malgré la décision des autorités de l’Union européenne d’interdire l’entrée sur leurs sols aux ressortissants des pays africains, dont le Gabon, la Pologne semble faire chemin à part et faire prévaloir sa souveraineté vis-à-vis de ses Etats partenaires.

Selon un décret gouvernemental publié par l’Agence de presse polonaise, le gouvernement polonais envisage de reprendre les services aériens avec la Chine, le Gabon, Singapour, la Serbie, la Russie et Sao Tomé-et-Principe, qui a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19.

Le nouveau décret est censé entrer en vigueur entre le 26 août et le 8 septembre prochain. Cependant, assure le gouvernement, l’interdiction ne couvre pas les vols, effectués avec l’accord du Premier ministre polonais. Il ne couvre pas non plus les vols militaires.

Dans le même temps, la Pologne a élargi la liste des pays avec un service aérien suspendu; le nombre d’États sur la liste passe de 44 à 63. Parmi ces pays figurent l’Albanie, la Belgique, le Venezuela, Gibraltar, l’Inde, l’Espagne, la Libye, le Liban, Malte, Monaco, la Namibie, le Paraguay, la Roumanie et les États-Unis.

Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés