Une période de transition s’impose, selon Barro Chambrier

Prononçant un discours à l’occasion du soixantième anniversaire du Gabon, le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), a estimé qu’en l’état actuel dans le pays une période de transition s’impose. Barro Chambrier qui a appelé à l’unité de la Nation est certain de ce que la situation politique actuelle est pleine d’incertitudes et risque à terme de déboucher sur une impasse.

Le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) est inquiet. Lors de son discours à l’occasion du soixantième anniversaire de l’indépendance du Gabon, il a estimé que le Gabon est aujourd’hui marqué par la détérioration de sa situation économique, la déstructuration du système éducatif, la montée du chômage des jeunes et la multiplication des grèves dans de nombreux secteurs d’activité. «Cette situation résulte des choix hasardeux, d’une absence de leadership au sommet de l’Etat mais également d’une profonde division de la Nation causée par le nihilisme du pouvoir en place avec pour conséquence en autres, un climat politique des plus délétère», a déclaré Alexandre Barro Chambrier.

 «Nous n’avons pas le droit de nous mentir à nous-mêmes. Nous devons reconnaître que rien ne va plus. Que notre pays va mal» a-t-il déclaré, appelant les Gabonais à se souvenir que le pays est leur bien commun. «Il n’appartient à aucun clan, à aucun groupe ni à aucune famille. Nous appartenons d’abord à un ensemble appelé Nation et non uniquement à des communautés ethnosociologique» a-t-il poursuivi, prônant le vivre-ensemble et la promotion de la compétence, du mérite et du talent d’où qu’il vienne. «Le moment est venu de montrer que le Gabon passe avant tout et qu’en tant qu’élite nous sommes conscient des enjeux de l’heure et des défis à venir» a martelé Barro Chambrier, décrivant une situation politique chaotique.

Appel à une transition

«Je pense qu’il est nécessaire de trouver sans plus tarder des voies et moyens pour sortir de la situation politique actuelle pleine d’incertitudes et qui,  si nous n’y prenons garde, risque à terme de déboucher sur une impasse» a-t-il dit, dénonçant un cadre institutionnel actuellement taillé sur mesure au profit d’un système et d’une personne qui concentrerait tous les pouvoirs. «A cet égard, nous sommes un certain nombre de personnes à considérer que dans la situation actuelle, une période de transition s’impose», a soutenu le président du RPM.

Lui et ses pairs envisagent de prendre dans le prochains jours une initiative, dit-il, «allant dans le sens d’échanges approfondis visant à proposer de façon consensuel un nouveau cadre juridique et institutionnel qui correspondent mieux à notre histoire, aux exigences du 21e siècle et aux aspirations profondes de notre jeunesse». Selon lui, ce cadre devrait permettre d’apaiser le climat politique, d’instaurer la confiance, de ramener la sérénité et de garantir la paix et la stabilité du Gabon. «J’espère que chacun d’entre nous comprendra dans un monde enclin à la compétition tous azimuts, le sens de cet appel est guidé par le souci de préserver le précieux patrimoine qui nous a été légué et que nous avons le devoir de transmettre à notre tour intacte aux générations futures après l’avoir développé», a-t-il souhaité.

Source: https://www.gabonreview.com/gabon-une-periode-de-transition-simpose-selon-barro-chambrier/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés