Gabon : À défaut de Faure Gnassingbe, les Commandants des forces de sécurité

Annoncé au Gabon pour ce lundi 13 juillet, le chef de l’État togolais n’a plus rencontré son homologue gabonais. Si jusqu’à présent rien n’a filtré sur les raisons de ce rendez-vous manqué, Ali Bongo s’est plutôt entretenu avec les commandants des différents corps chargés de la sécurité intérieure et extérieure du Gabon.

Attendu à Libreville où il devait deviser avec son homologue gabonais ce 13 juillet, le président togolais Faure Essozimna Gnassingbe, n’est pas arrivé comme prévu. Un rendez-vous manqué à propos duquel la Présidence de la République qui a pourtant annoncé son arrivée samedi 11 juillet n’a pas encore communiqué, mais qui délie déjà bien de langues à l’heure où les propos de Bruni Fuchs quant à l’incapacité de gouverner du président Ali Bongo animent encore bien de débats.

© Twitter Ali Bongo Ondimba

Pour justement montrer un chef de l’État aux commandes de son pays, au lieu de l’audience avec Faure Gnassingbe, Ali Bongo a devisé avec les commandants en chef des différents corps chargés de la sécurité intérieure et extérieure du Gabon. «Je me suis entretenu ce jour à la Présidence avec les commandants en chef des différents corps chargés de la sécurité intérieure et extérieure du Gabon. La protection des populations, au sens large, est la première de mes attributions et l’une de mes principales préoccupations», a tweeté Ali Bongo en milieu d’après-midi, message également relayé par la page Facebook de la Présidence de la République.

Au 20h de la télévision nationale, le chef de l’État a été montré présidant cette réunion à l’issue de laquelle aucun chef ne s’est exprimé devant les caméras de la presse présidentielle, encore moins le chef de l’État qui a perdu cette habitude depuis ses soucis de santé. Réunion préparée ou simplement improvisée pour montrer que le chef de l’État gabonais se porte bien, s’interroge une partie de l’opinion qui veut tout de même que le palais justifie l’absence de Faure Essozimna Gnassingbe. Une conférence de presse du porte-parole de la Présidence est annoncée pour ce mardi 14 juillet qui devrait permettre à Jessye Ella Ekogha d’en livrer certainement une explication.

Source: https://www.gabonreview.com/gabon-a-defaut-de-faure-gnassingbe-les-commandants-des-forces-de-securite/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés