Oprag : Une enveloppe de 15 milliards de FCFA en 2020

Le conseil d’administration de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) s’est réuni le 19 décembre à Owendo. Un budget de 15 milliards de francs CFA a adopté pour l’exercice 2020, dont 13 milliards dédiés aux investissements.

L’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) aura les coudées franches en 2020, pour la réalisation de plusieurs projets structurants. Réuni le 19 décembre à Owendo, le conseil d’administration a voté le budget de l’exercice 2020. Soit 15 milliards de francs CFA, dont de 13 milliards pour les investissements et trois milliards alloués au fonctionnement.

«Ce sont des budgets qui nous permettent de fonctionner», a souligné le Président du conseil d’administration (PCA). «Pour que le directeur général ait la latitude d’utiliser ces budgets, il faudrait qu’il ait l’approbation du conseil d’administration. Et ce sont ces points qui ont été au centre des discussions de ce conseil et ces points ont été approuvés», a ajouté Pierre Reteno Ndiaye.

 

Un budget en hausse par rapport à 2019, essentiellement à cause de l’augmentation du chiffre d’affaires et recettes. «Cela est lié au regain d’activités, à la rigueur retrouvée de l’économie gabonaise, tirée vers le haut essentiellement par deux les mines (manganèse, ndlr) et le bois. Nous avons également noté un retour de la consommation au sein du Gabon, qui se traduit par une hausse des importations», s’est réjoui Pierre Reteno Ndiaye.

Plusieurs chantiers sont prévus en 2020, avec des projets structurants qui permettront à l’Oprag d’engranger de ressources nouvelles. «Ces chantiers concernent essentiellement l’amélioration des infrastructures (voies d’accès, infrastructures portuaires, ndlr)», a souligné Pierre Reteno Ndiaye. Ce dernier n’a pas manqué d’exprimer sa sérénité sur la performance des ports gabonais par rapport à ceux de la sous-région.

«Nous sommes sereins sur ce plan. La performance de nos ports est reconnue au niveau de la sous-région. Le NOIP (New Owendo International Port, ndlr) est l’un des plus performants de la sous-région. Et d’ailleurs, un élément qui nous permet de mesurer un peu la performance des ports c’est le temps d’attente des bateaux en rades. Ce temps d’attente est le plus court de la sous-région. Nous sommes sereins car nos ports sont les plus performants de la sous-région», a conclu le PCA de l’Oprag.

Source: https://www.gabonreview.com/blog/oprag-une-enveloppe-de-15-milliards-de-fcfa-en-2020/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés