Musique gospel : Sonny puise dans ses « Origins »

Beatmakeur de talent, révélé notamment au sein du Label Eben Entertainment avec les productions réalisées pour des artistes tels que Köba Building, Tina ou le rappeur Béninois Blaaz, Sonny alias Dr Dragon, Paul André Mengome (de son vrai nom), fait à nouveau parler de lui. Pour cette fin d’année, il a souhaité se découvrir au public sous son visage d’homme profondément ancré en Christ, avec l’album “Origins” composé d’une douzaine de musiques instrumentales aussi bien dansantes que «spirituelles». Une façon de déclarer sa foi en Dieu.    

Gabonreview : Cinq mois après la sortie de l’instrumental «Shakarababa», vous proposez au public plusieurs productions inédites, qui tranchent avec le style qu’on vous a toujours connu : celui de beatmakeur hip-hop et récemment concepteur de l’«Afrobeat Gaboma». Pourquoi avoir fait le choix d’un album de musiques instrumentales gospel ?

Sonny aka Dr Dragon: Mon choix de proposer au public gabonais et international un album composé exclusivement de musiques instrumentales gospel tient sur trois raisons :

La première est par pure créativité. Notre univers musical est monotone et prend peu de risque pour exprimer son originalité pourtant variée. Un artiste donne de lui en musique ou en chanson, au lieu de faire du copier-coller tout le temps. Cet aspect créatif, c’est mon identité, ma manière de penser la musique.

La deuxième raison est l’expression de ma reconnaissance personnelle envers Dieu, au point de lui retourner le don qu’il m’a fait et lui dire merci pour tout. Et en musique, en instruments, en rythme ça passe mieux. Cet album bat le rythme de mon cœur.

La troisième raison, enfin, c’est que la musique a une force, elle influence et agit sur les mœurs, les comportements et les émotions ; elle influence fortement la jeunesse, il n’y a qu’à regarder comment se comporte la nôtre actuellement. ‘‘Dis-moi comment se comporte une jeunesse et je te dirai quelle musique elle écoute’’. Rires.

Êtes-vous devenu une sorte d’éveilleur des consciences avec cet album ?

Non, certainement pas. Mais je me dis qu’il n’y a pas que sur des paroles obscènes, immorales ou antisociales, comme on en écoute de plus en plus maintenant, que les gens peuvent danser et s’amuser. Certaines musiques, comme celles que je propose dans l’album “Origins” sont susceptibles de dégager une atmosphère positive, capable de pousser ceux qui les écoutent à devenir meilleurs.

Ça peut être drôle ce que je dis, mais mon objectif avec cet album est d’inviter les amateurs de musiques à se laisser emporter par des rythmiques très urbaines, mais chargées d’une “onction” positive. Le but étant de permettre aux jeunes de danser et de se lâcher tout en restant attachés à des valeurs positives, donc à Dieu. S’amuser en Christ, c’est possible !

Pourquoi le titre “Origins” ?

Le choix du titre “Origins” m’est très personnel et renvoie directement à moi d’une part et à Dieu de l’autre. C’est Dieu qui a créé la musique, c’est aussi lui qui m’a permis d’en faire en commençant par le beatmaking. J’y dévoile donc mes origines, le talent dont Dieu m’a fait grâce, ma foi en LUI et ma culture musicale exprimée à travers les mélanges que je fais dans cet album.

Des voix accompagnent tout de même vos musiques instrumentales. Si certaines sont en français ou en fang, d’autres sont dans une langue que beaucoup ne comprendront pas. C’est l’exemple de “Shakarababa“, “Broshata“, “Adoration“…

Rire. Il s’agit, dans ces titres, de l’exercice d’une discipline chrétienne qu’on appelle le “Parlé en langue“. J’ai choisi de l’utiliser comme instrument vocal dans mes sons.

Source: https://www.gabonreview.com/blog/musique-gospel-sonny-puise-dans-ses-origins/

Articles apparentés