“Opération Scorpion” : Le PDG soutient Ali Bongo dans sa démarche

Alors que l’un de ses députés est cité dans le cadre de l’opération anticorruption en cours, le Parti démocratique gabonais (PDG) a décidé de donner de la voix. Muet depuis le lancement de cette croisade, le parti au pouvoir dit soutenir l’action d’Ali Bongo visant à assainir l’administration publique et parapublique.

«Le Parti démocratique gabonais (PDG) soutient fermement le Distingué camarade président (DCP) Ali Bongo Ondimba dans cette opération de lutte anticorruption», a déclaré le 10 décembre, Michel Philipe Nzé, secrétaire national chargé des arguments et de la riposte. S’étant illustré par un silence assourdissant depuis le lancement de l’opération scorpion, le parti d’Ali Bongo a enfin décidé de donner de la voix. Alors que l’un de ses députés (Justin Ndoudangoye) est inquiété dans la croisade anticorruption en cours et que l’un de ses membres (Noël Mboumba) est en détention préventive dans le cadre de la même opération, paraphrasant Ali Bongo le chargé des arguments et de la riposte a estimé que les PDGistes ont l’obligation «de pratiquer le devoir d’exemplarité et d’intégrité à tous les échelons».

«En tant que cadre du parti, nous devons toujours garder à l’esprit les intérêts du parti, du peuple gabonais et de l’Etat», a-t-il soutenu. Qualifiant la corruption de gangrène dont il faut venir à bout, le PDG estime que les dernières interpellations se sont faites «dans le respect du principe de la présomption d’innocence et de l’indépendance de la justice, conditions essentielles d’un Etat de droit où les citoyens ont droit à un jugement impartial et équitable». «Le PDG encourage les pouvoirs publics à intensifier les réformes au niveau des systèmes et des mécanismes préventifs anticorruption et à améliorer l’éducation civique relative à la lutte contre la corruption», a soutenu Michel Philipe Nzé. La corruption, a-t-il dit paraphrasant Ali Bongo, est «un poison qui mine la société et compromet gravement l’accélération de la transformation de notre pays le Gabon, l’égalité des chances et la création d’opportunités».

«Les tendances malsaines et la corruption ont une influence pernicieuse. Lesquelles nous obligent à soutenir le Distingué camarade président dans sa volonté de les résorber avec objectivité courage et détermination», a conclu Michel Philipe Nzé invitant ses frères d’arme et les Gabonais en général à «demeurer dans la quiétude et la pondération».

Source: https://www.gabonreview.com/blog/operation-scorpion-le-pdg-soutient-ali-bongo-dans-sa-demarche/

Articles apparentés