Indice de prospérité : Le Gabon progresse de 20 places et se hisse au 11ème rang en Afrique subsaharienne

En 12 mois à peine, le pays passe de la 132e place mondiale à la 112ème. En Afrique subsaharienne, le Gabon se classe 11ème sur 48 et 2ème dans la sous-région Afrique centrale.

C’est une référence dans le secteur. Dans son édition 2019 de l’indice de prospérité, publié le 25 novembre 2019, le think tank (centre de réflexion) britannique Legatum Prosperity, classe le Gabon à la 11ème place en Afrique subsaharienne et au 2ème rang dans la sous-région derrière São-Tome et Principe (93e ). Au niveau mondial, le Gabon occupe la 112ème place

« Les performances du Gabon sont les plus fortes dans les domaines de la protection de l’environnement et de l’éducation (…). Et la plus grande amélioration par rapport à il y a dix ans concerne les conditions d’entreprise », souligne The Legatum Prosperity Index. Le pays obtient ses meilleurs scores en matière de sécurité (102ème), de conditions de vie (107ème), de facilités faites aux entreprises (103ème), d’éducation et de protection de l’environnement où il se classe respectivement (99e et 59e).

En revanche, selon ce think tank, le pays doit encore progresser dans les domaines de la liberté personnelle (112e place), de la qualité sanitaire (129ème place) ; de la gouvernance (130ème), du capital social (145ème) et, d’une manière générale, en matière de climat des affaires.

2ème en Afrique centrale

Quoi qu’il en soit, « cette progression de 20 rangs au niveau international et la très bonne 11ème place occupée à l’échelle de l’Afrique vient consacrer les réformes importantes faites par le pays depuis le début du septennat du président Ali Bongo Ondimba », explique un financier gabonais travaillant sur la place de Londres.

A l’échelle de l’Afrique subsaharienne, c’est l’Île Maurice qui truste la première place (44ème au niveau mondial), suivie des Seychelles (48ème), du Botswana (76ème), du Cap-Vert (77ème) et de l’Afrique du Sud (83ème).

Au niveau mondial, le Danemark, la Norvège et la Suisse forment le trio de tête. Le  Soudan, le Yémen, et la Centrafrique ferment le classement.

Basé sur douze critères, l’indice de l’Institut Legatum mesure le degré d’ouverture économique et d’inclusivité (prospérité partagée) de l’ensemble des pays de la planète.

Source: https://lalibreville.com/indice-de-prosperite-le-gabon-progresse-de-20-places-et-se-hisse-au-11eme-rang-en-afrique-subsaharienne/

Articles apparentés