Consternation après l’interpellation de Ike Ngouoni Aila Oyoumi

A l’heure où nous écrivons, nous venons d’apprendre que Ike Ngouoni Aila Oyoumi, conseiller de notre Président Ali Bongo Ondimba, a été interpellé par la DGSS ce matin vers 11h45. Sans nouvelle des véritables motifs et des tenants et aboutissants de cette interpellation, nous ne pouvons que nous inquiéter de ce qui est en train de se passer dans notre pays depuis quelques jours. En effet, si certains médias mettent en exergue le fait que ces interpellations ont à voir avec des membres de l’AJEV, ou avec des proches de notre ministre du suivi de la gestion de l’humain et du développement durable, l’évidence de ce déchainement envers ce qui furent en fait et avant tout des proches de notre Président légitime, ne donne pas une image rassurante de la stabilité de notre pays à l’international. A l’heure où certains pays tel que la Norvège, et ou certaines institutions telles que l’ONU et le FMI nous faisaient par de leur satisfaction quand à l’exemple Gabonais dans certains domaines, nous ne pouvons nous empêcher d’être pris par l’inquiétude face à ce qui semble nous faire renouer avec d’anciens travers. Nous espérons en savoir plus dans les heures qui viennent, et être rassurés quant à notre stabilité.

Articles apparentés