Criminalité : Le Gabon n’est que le 27ème pays en Afrique où le taux d’homicide est le plus élevé selon l’ONU

C’est ce qui ressort des données collectées par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Et encore, le classement du Gabon est probablement minoré par le fait que celui-ci ne prend pas en compte les victimes causées dans le cadre de conflits armés. Quoi qu’il en soit, cette mesure objective bat totalement en brèche l’enquête, jugée grotesque, de l’Institut de sondage Gallup sur le sentiment d’insécurité dans le monde. 

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour », dit le proverbe. Il en va de même en matière de sécurité.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, dans son dernier rapport annuel « Global Law and Order », l’Institut de sondage Gallup classe le Gabon à la 3ème place mondiale et au 1er rang des pays africains où la population se sent le plus en danger.

A en croire cet Institut de sondage, sur les 1,8 million d’habitants que compte le Gabon, seuls 35 % feraient confiance à police nationale et auraient déclaré se sentir en sécurité dans le pays lorsqu’ils marchaient seuls la nuit dans leur ville. Les 65 % restant éprouveraient de la méfiance à l’égard de leur police.

Dès sa publication, l’enquête Gallup a été vertement critiqué par les experts en criminologie en raison de son objet d’une part (il ne s’agit pas de mesurer la sécurité effective mais le sentiment de sécurité, ce qui est radicalement différent) et de sa méthodologie d’autre part, dont la rigueur, loin d’être scientifique, laisse à désirer (lire notre article).

De fait, les résultats de l’enquête d’opinion de l’Institut Gallup sont complètement battus en brèche par les données – factuelles et bien réelles celles-ci – collectées par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) sur le taux d’homicide volontaire par an pour 100 000 habitants.

65ème seulement dans le monde

Dans cette étude, incontestable celle-ci, car basée sur des faits et non sur des perceptions, le Gabon n’apparaît qu’à la 27ème place des pays africains où ce taux d’homicide est le plus élevé, sur les 54 pays classés. Loin, très loin de la première place que lui prête le sondage Gallup (voir les résultats de l’étude ici).

A l’échelle de la planète, le pays n’est classé que 65ème sur 192. Rien à voir ici aussi avec la 3ème place que lui assigne l’Institut Gallup dans son « enquête »« Et encore, le classement du Gabon est probablement minoré par le fait que celui-ci ne prend pas en compte les victimes causées dans le cadre de conflits armés comme c’est le cas par exemple pour la Syrie ou la Lybie », avertit un professeur de droit pénal qui enseigne la criminologie à l’Université Panthéon-Assas.

Pour cet universitaire, Gallup devrait assortir son compte-rendu d’un appareil critique pour bien souligner le fait que son sondage mesure, non pas une réalité, mais une simple perception. A l’heure des réseaux sociaux, qui ne sont bien souvent qu’une caisse de résonance à fake news et autres rumeurs, cela apparaît plus que nécessaire.

Source: https://lalibreville.com/criminalite-le-gabon-nest-que-le-27eme-pays-en-afrique-ou-le-taux-dhomicide-est-le-plus-eleve-selon-lonu/

Articles apparentés