Gabon : Le géotechnicien David Ossibadjouo installé à la direction de la Société équatoriale des mines (SEM)

Ce jeudi 14 novembre à Libreville, Immeuble du 2-Décembre, après deux années passées au poste de directeur général adjoint à Nouvelle Gabon Mining (NGM), David Ossibadjouo, un spécialiste reconnu du secteur des mines, a officiellement été installé dans ses fonctions de directeur général de la Société équatoriale des mines (SEM).

La cérémonie de passation des charges, présidée par Noël Mboumba, le ministre des Mines, du Pétrole, des Hydrocarbures et du Gaz, s’est faite en l’absence du DG sorant Ismaël Ondias Souna. Aucune explication n’a été avancée pour justifier cette absence.

« Avec la promulgation du nouveau Code minier, vous disposez désormais d’un outil qui devrait vous permettre d’impulser le développement de la SEM. Ce code est très attractif et apporte un accompagnement nécessaire à la fois pour l’administration des mines et à la SEM pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle », a déclaré Noël Mboumba qui a par ailleurs souhaité que, pour des raisons pratiques, la direction générale de la SEM soit désormais logée au sein de l’immeuble abritant le ministère des Mines.

« Les mines constituent à côté du pétrole l’une des ressources locomotives de notre économie », a ajouté le ministre qui a dit « attendre énormément de la SEM, qui doit gérer les parts de l’Etat dans le secteur minier comme le fait la GOC pour le secteur pétrolier ».

Des propos auxquels David Ossibadjouo a été particulièrement attentif. Ce géotechnicien de formation est un spécialiste reconnu du secteur des mines. Diplômé d’administration publique des mines à l’Université de Laval en France, ce dernier a été ces deux dernières années directeur général-adjoint de Nouvelle Gabon Mining (NGM) et, auparavant conseiller chargé de la recherche et de l’exploitation minière au ministère des Mines.

Bénéficier de l’expertise du secteur privé dans les postes clés de l’Etat

David Ossibadjouo a été nommé à la tête de la SEM lors du conseil des ministres du 7 novembre dernier. A cette occasion, d’autres figures du secteur privé ont été catapultés à la tête d’administration ou d’entreprises publiques. C’est le cas notamment du directeur de cabinet du président de la République, Théophile Ogandaga, ex-DGA d’Olam Gabon, de Séverin Anguille, l’ex-DG de NSIA Assurances au Gabon, à la direction de la CNAMGS, ou encore du très expérimenté François Ntombo Tsibah, qui a occupé plusieurs postes de direction au sein du groupe Shell, à la tête de la Gabon Oil Company (GOC).

« Le secteur privé est reconnu pour l’efficacité de ses méthodes de gestion. Il est normal que le Gabon cherche à en bénéficier, en particulier dans le secteur du pétrole, des mines, mais aussi de l’assurance-maladie », explique un économiste basé à Libreville qui a également vu la volonté, lors de la salve de nomination du 7 novembre dernier de privilégier l’expertise et l’expérience. De fait, les nouveaux DG sont tous des experts de leur secteur (mines, pétrole, assurance) et jouissent pour la plupart d’une solide expérience.

Source: https://lalibreville.com/gabon-le-geotechnicien-david-ossibadjouo-installe-a-la-direction-de-la-societe-equatoriale-des-mines-sem/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés