Environnement : La Norvège délivre à nouveau un satisfecit au Gabon

Lors d’une réunion de lancement des travaux de la revue à mi-parcours du programme « Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale » (CAFI), jeudi 6 novembre à Libreville, la Norvège a réitéré son soutien au Gabon pour son action en faveur de la protection des terres et de l’épaisse forêt équatoriale, qui recouvre près de 85 % du pays. En septembre dernier, en marge de l’assemblée générale annuelle de l’ONU, elle avait annoncé qu’elle soutiendrait financièrement les efforts de ce pays d’Afrique centrale à hauteur de 150 millions de dollars sur dix ans. Une première pour un pays africain. 

« Nous apprécions la volonté politique du Gabon d’assurer une utilisation des terres qui est durable tout en étant soucieuse du développement économique de la population », a déclaré l’envoyé forêt et changement climatique de l’Ambassade de Norvège.

Des propos tenus jeudi 6 novembre à Libreville à l’occasion du lancement des travaux de la revue à mi-parcours du programme « Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale » (CAFI).

Le programme CAFI accompagne le Gabon dans le but d’atténuer les effets sur l’environnement du changement climatique, réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire et contribuer à la réduction des émissions de gaz a effet de serre.

Présidé par Ludovic Ngok Banak, le directeur de cabinet du ministre de l’Environnement, le charismatique Lee White, l’objet de cette réunion était de « faire le point sur la mise en œuvre de cet accompagnement, et d’échanger sur les actions qui ont été menées par le gouvernement gabonais dans le cadre de la préparation de CAFI II et de CAFI III », indique un communiqué du ministère.

Soutien réitéré de la Norvège envers le Gabon

Les propos, pour le coup élogieux, de l’envoyé forêt et changement climatique de l’Ambassade de Norvège n’ont guère surpris l’assistance. Le pays nordique soutien fermement la politique de protection de l’environnement, en particulier de la forêt, menée au Gabon. 

En septembre dernier, en marge de l’assemblée générale annuelle de l’ONU, la Norvège avait annoncé qu’elle accorderait au Gabon 150 millions de dollars (136 millions d’euros) dans le cadre d’un contrat de 10 ans signé avec Libreville pour « la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre due à la déforestation et à la dégradation, et pour l’absorption de dioxyde de carbone par ses forêts naturelles », selon un communiqué de l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (Cafi), organisme lancé par l’ONU qui rassemble des pays d’Afrique centrale et des bailleurs de fonds occidentaux.

Un geste historique puisque le Gabon, dont le territoire est recouvert à près de 85 % par la forêt équatoriale, l’un des deux poumons verts de la planète, sera le premier pays sur le continent africain à être payé par des fonds internationaux pour poursuivre ses efforts contre la déforestation.

Source: https://lalibreville.com/environnement-la-norvege-delivre-a-nouveau-un-satisfecit-au-gabon/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés