LE GABON POURSUIT LA VALORISATION DE SON CAPITAL THONIER

Le groupe espagnol Calvo Pesca a débarqué 1250 tonnes de thon le 26 octobre au port d’Owendo, près de Libreville, en présence de son PDG Mane Calco et du ministre gabonais en charge de la pêche, Biendi Maganga Mousavou. Il s’agit de la deuxième opération de transbordement de ce poisson, dont la filière offre beaucoup de potentialités parmi celles prévues dans le Plan de relance économique du Gabon.

Le navire de Calvo Pesca a livré sa cargaison sur le quai du New Owendo international port (NOIP) après avoir pêché ces thons dans les eaux territoriales gabonaises. Une partie a été transbordée sur un cargo en direction de l’Europe, ainsi que dans des conteneurs qui prendront une destination différente. Les produits de cette campagne de pêche sont également réservés à la Société gabonaise de transformation agricole et développement rural (Sotrader), pour le marché local, notamment via les points de vente Graine qui viennent d’être ouverts.

Cette opération fait suite à une première concernant plus de 1000 tonnes en juillet dernier, dans le cadre d’un partenariat permettant au pays de bénéficier de l’expérience de Calvo Pesca sur sept décennies. Le Gabon Bleu promu par le président de la République monte ainsi en puissance, sous la supervision de Biendi Maganga Mousavou et de son collègue Lee White en charge de la mer. L’opération est bénéfique pour « la renommée du port de pêche de Libreville et attirera beaucoup d’autres navires thoniers dans le respect des principes de gestion durable de nos écosystèmes » a déclaré le premier. Cela consiste notamment à éviter de capturer des « poissons trop petits afin de leur laisser le temps de se développer », a-t-il précisé.

Cette activité en croissance est créatrice d’emplois pour des jeunes gabonais, également en aval de la filière. Le pays a en effet pour objectif de se développer aussi dans l’industrie de transformation des thons, jusqu’à leur mise en boites de conserve. Calvo Pesca se dit satisfaite des conditions offertes localement et envisage de construire sa quatrième usine dans le pays. La volonté du Chef de l’Etat Ali Bongo de diversifier l’économie gabonaise prend ainsi forme « dans le pragmatisme et le concret, » a ajouté Biendi Maganga Mousavou.

Source: https://medias241.com/gabon/le-gabon-poursuit-la-valorisation-de-son-capital-thonier/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés