Gabon : La hausse de l’activité portuaire de 11,9 % en 2018 témoigne de la nette reprise de l’activité économique

Il s’agit d’un indicateur de la bonne santé de l’économie, en nette reprise cette année.

En 2018, les principaux ports du Gabon ont traité 11,6 millions de tonnes de marchandises contre 10,3 millions l’année précédente, soit une hausse de 11,9 %. C’est ce qui ressort du tableau de bord publié par le ministère de l’Economie.

Dans le même temps, les mouvements de bateaux ont eux augmenté de 6 %. « Ce résultat est lié à la bonne tenue des mines et des industries du bois, ainsi qu’à la mise en service des ports de Gsez-Olam », indique le ministère de l’Économie.

Les ports cargo et minéralier d’Olam et le port d’Owendo expliquent dans une large mesure ces bonnes performances. En 2018, les premiers ont réalisé une forte hausse des mouvements de bateaux (+ 88,5%) à 11 561 rotations en 2018 tandis que le volume global de marchandises manipulées progressait, lui, de 56,6 % pour atteindre près de 2,7 millions de tonnes. Quant au second, il a enregistré une hausse de 31,9 % des mouvements de bateaux et le volume global de marchandises manipulées s’est établi à 7,9 millions de tonnes, en hausse de 20,6 % par rapport à 2017.

À l’inverse, la plateforme de Port-Gentil où le volume global de marchandises manipulées a chuté de 28,3 % pour se situer à 205 355 tonnes en dépit d’une hausse modérée de 13,6 % des mouvements de bateaux, et le port Môle dont l’activité a été consolidée avec les Beachs de Libreville, où les mouvements de bateaux et le volume global des marchandises ont diminué respectivement de 26,8 % et de 56,7 %, ont connu un succès plus mitigé.

Au Gabon, une croissance vigoureuse est attendue en 2018 (+ 3,5 %). Un mouvement qui devrait se poursuivre l’année prochaine (+ 5 % selon les prévisions). C’est le résultat de l’amélioration de la conjoncture internationale (hausse du prix du baril de pétrole, des cours des matières premières…) et des réformes mises en oeuvre l’année dernière pour rééquilibrer les finances publiques et réformer l’Etat.

Source: https://lalibreville.com/gabon-la-hausse-de-lactivite-portuaire-de-119-en-2018-temoigne-de-la-nette-reprise-de-lactivite-economique/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés