« free roaming » entre le gabon et le congo le 31 décembre 2019

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes du Gabon (Arcep) et l’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electroniques du Congo (Arpce) ont signé le 15 octobre 2019, à Brazzaville, un accord pour la mise en place d’un «free roaming» entre les deux pays.

La parole est bientôt libre entre le Gabon et le Congo. Encore deux mois de patience. Après il n’y aura plus de surtaxe à payer pour des appels qui partent du Gabon pour le Congo et inversement. Les deux pays voisins seront en « free roaming ».

L’accord qui a été paraphé entre Lin Mombo (Arcep) et Yves Castanou (Arpce), entre en vigueur au plus tard le 31 décembre 2019. «L’accord prévoit la gratuité de la réception des appels pour les usagers en roaming dans la limite des trois cents premières minutes par abonné, et dans la limite d’un mois. Il augure, entre autres, une facturation des appels en roaming au tarif local dans le réseau du pays visité, ainsi qu’une facturation de tous les appels vers les deux pays des parties au tarif local le plus élevé», a souligné Yves Castanou.

Les Gabonais en séjour au Congo et les Congolais en voyage au Gabon pourront désormais émettre et recevoir des appels vers et depuis leur pays d’origine sans plus trop redouter la surtaxe relative aux frais d’itinérance internationale. «Un abonné d’un réseau de téléphonie mobile en déplacement au Congo ou au Gabon pourrait appeler ou être appelé et échanger des données avec son téléphone sans que cela puisse modifier son plan tarifaire », a clarifié le directeur général de l’Arpce.

Source;

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés