Le Gabon classé économie la plus compétitive de l’Afrique centrale

Assez surprenant que cela puisse paraître pour certains, l’économie gabonaise vient d’être élevée au 17e rang des économies africaines, par le World Economic Forum.

C’est ce que confirme le rapport 2019 sur la compétitivité des économies du World Economic Forum vient d’être publié repris par l’agence ECOFIN. Le pays arrive au 19e rang continental et au 119e mondial, avec un score de 47,5%. Il devance ainsi tous les autres pays de la sous-région. Dans cet espace économique il est suivi du Cameroun, du Tchad, respectivement à la 23e et 37e et dernière place continentale.

Cette année, ce sont 141 économies dont 37 africaines qui ont été classées selon 12indicateurs regroupés en quatre (4) principales catégories. La première catégorie est relative à l’environnement des affaires qui regroupe 4 indicateurs à savoir : les institutions, les infrastructures, le niveau de digitalisation, la stabilité macroéconomique.

La deuxième catégorie concerne le capital humain se fonde sur les progrès en matière de santé et le niveau de compétences des populations. La troisième catégorie s’intéresse à la structure économique à travers le niveau de production, le système financier et la taille du marché. Enfin, la quatrième catégorie scrute le dynamisme des entreprises et leur capacité d’innovation.

Parmi les pays africains, l’Île Maurice arrive en tête de ce classement (52ème à l’échelle mondiale) avec un appréciable score de 64/100, largement au-dessus de la moyenne. Le pays a surtout enregistré de bonnes performances au niveau de certains indicateurs tels que la stabilité macroéconomique (89), le système financier (77), et le système de santé.

L’Afrique du Sud occupe la deuxième place sur le continent (60ème à l’échelle mondiale) avec un score général de 62/100, porté par les indicateurs tels que la stabilité macroéconomique (88), le système financier (83), et la taille de son marché (69).

Vient ensuite, le Maroc (75ème à l’échelle mondiale) qui enregistre un score général de 60/100, avec de bonnes performances au niveau de certains indicateurs notamment, la stabilité macroéconomique (90), infrastructures (73), et le système de santé (72).

Le Seychelles occupe la quatrième place (76ème à l’échelle mondiale). La Tunisie arrive en cinquième position (87ème à l’échelle mondiale) de ce classement. L’Algérie est sixième (89ème à l’échelle mondiale), suivie du Botswana (91ème à l’échelle mondiale). L’Egypte, la Namibie et le Kenya referment le top 10 de ce classement. On remarquera qu’au niveau mondial, sur 25 pays qui ont amélioré leurs performances au niveau de l’indicateur de la santé, 17 sont Africains.

Les économies les plus compétitifs au monde, selon l’Edition 2019 du rapport mondial sur la compétitivité du World Economic Forum sont : Singapour (avec un score de 84,8/100), les Etats-Unis (83,7/100), Hong-Kong (83,1/100), les Pays-Bas (82,4/100), et la Suisse (82,3/100).

Index africain 2019 de compétitivité du World Economic Forum

Source: http://conjonctureseconomiques.com/index.php/2019/10/15/le-gabon-classe-economie-la-plus-competitive-de-lafrique-centrale/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés