Gabon : Le nouvel emprunt obligataire de 100 milliards de francs CFA enregistre un « succès retentissant »

Lancé le 20 septembre dernier sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) par l’État gabonais, le nouvel emprunt obligataire a été sur-souscrit de plus de 25 %. Au lieu des 100 milliards de francs CFA initialement sollicités, le pays a collecté plus de 126,3 milliards de francs CFA. Un signe de la confiance accordéE par les marchés financiers à l’économie gabonaise. 

Même le site d’information en ligne Gabon Review, pourtant proche de l’opposition radicale et du collectif Appel à agir, n’a pu que le relever : « l’emprunt obligataire de 100 milliards de francs CFA lancé sur le marché financier unifié de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) par l’État gabonais a reçu un franc succès » (lire l’article). Plus loin, ce média parle même de « succès retentissant ».

Selon le média spécialisé Financialafrik.com, les investisseurs ont plébiscité cette opération qui a permis à l’Etat gabonais d’engranger 126 341 350 000 de francs CFA au lieu des 100 milliards de francs CFA initialement espérés.

Lancé sur le marché de la Cemac le 20 septembre dernier, cet emprunt obligataire est destiné au financement de projets structurants dans plusieurs secteurs : infrastructures, santé, éducation, logement, agriculture, etc (lire notre article).

« Le fait que cet emprunt obligataire ait été sur-souscrit de plus de 25 % par rapport aux attentes initiales démontre la confiance des investisseurs dans l’économie gabonaise », explique le chef économiste d’une grande banque européenne, spécialiste des marchés émergents. « C’est une donnée objective », insiste-t-il.

Pour rappel, cet emprunt d’une maturité de 5 ans est rémunéré à hauteur de 6,25 % net par an. Attijari Securities Central Africa (ASCA) a été le chef de file de cette opération, tandis que le syndicat de placement est composé de la SCB Cameroun, Union gabonaise de banque, Crédit du Congo, Afriland First Bank, UBA Cameroun, BICIG et BGFIBourse.

Source: https://lalibreville.com/gabon-le-nouvel-emprunt-obligataire-de-100-milliards-de-francs-cfa-enregistre-un-succes-retentissant/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés