Changement climatique : Le président gabonais Ali Bongo Ondimba demande la mise en place d’un fonds d’urgence de secours pour venir en aide aux populations victimes de catastrophes naturelles

Le chef de l’Etat gabonais s’est entretenu mardi au Palais du Bord de mer avec le ministre de l’Intérieur et de la Justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou. Objectif : mettre en place ce plan d’urgence le plus rapidement possible.

Marqué par la violence des pluies diluviennes qui se sont abattues ce weekend sur Franceville, la capitale du Haut-Ogooué au moment où il s’y trouvait, qui ont causé de nombreux dégâts (toitures arrachées, arbre déracinés, inondations signalées par endroits, câbles électriques jonchant la chaussée, etc.), Ali Bongo Ondimba a convoqué le ministre d’Etat chargé de l’Intérieur et de la Justice.

Rendez-vous est pris le lendemain. « Le Chef de l’Etat a instruit (le ministre de l’Intérieur et de la Justice) de mettre en place un plan d’urgence afin de remédier à cette situation », indique le communiqué publié sanctionnant cet entretien au Palais du Bord de mer.

Selon plusieurs sources, Ali Bongo Ondimba aurait insisté pour que son ministre fasse diligence. « L’action publique doit d’abord être efficace, mais elle doit être rapide, nous a indiqués le Président lors du dernier conseil des ministres », confie un ministre. Manifestement, le fonds d’urgence de secours pour venir en aide aux populations victimes de catastrophes naturelles ne devra pas échapper à la règle.

Très engagé en faveur de la protection de l’environnement à l’échelle continentale et internationale, le président gabonais Ali Bongo Ondimba souhaite que son pays s’adapte sans plus attendre aux possibles changements climatiques à venir.

Source: https://lalibreville.com/changement-climatique-le-president-gabonais-ali-bongo-ondimba-demande-la-mise-en-place-dun-fonds-durgence-de-secours-pour-venir-en-aide-aux-populations-victimes-de-catastrophes-nat/

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles apparentés